Spécial marchés publics : l’accès facilité aux entreprises en difficultés

Alors que le monde est plongé dans la tourmente d’une crise sanitaire et économique, les entreprises trouvent dans les marchés publics une porte de sortie et un moyen de tirer leur épingle du jeu. Comment les marchés publics, conscients des opportunités qu’ils représentent, se positionnent-ils en retour ?

De nouvelles mesures pour faciliter l’accès aux marchés publics

Répondre aux appels d’offres des marchés publics est un bon moyen pour les PME autant pour développer leur activité que pour se démarquer et se faire connaitre. Des entreprises montrent l’exemple et proposent des solutions innovantes, malgré la crise et les difficultés.

Ainsi, Trigano, entreprise spécialisée dans les fournitures et l’installation d’habitations légères de loisirs, a remporté le renouvellement du parc locatif du camping de Coulvée. En plus de générer des revenus, cette victoire est une mise en valeur et une reconnaissance de la qualité de produits « esthétiques » qui répondent « vraiment à une demande de connexion avec la nature » selon les mots de Cedric Sangorin, responsable tourisme de la commune de Chemillé-en-Anjou. La marque Roch, de son côté, spécialisée dans le tissu et l’ameublement, prévoit de commercialiser prochainement le premier masque de sport homologuée. Elle a bénéficié, pour ce faire, d’une aide de 54 000 euros et d’une visite médiatisée de la part de la région.

Source : région Auvergne-Rhône-Alpes

Parce que les marchés publics ouvrent de belles opportunités aux PME qui répondent à leurs appels d’offres, les situations de crises semblent nécessiter de nouvelles mesures pour, justement, les rendre encore plus accessibles.

La loi Asap parue le 7 décembre 2020 pour soutenir les petites entreprises face à la crise, propose plusieurs mesures pour faciliter l’accès des TPE et PME aux marchés publics. Elle prévoit notamment de leur réserver une part minimale des marchés publics globaux, une part accessible même aux entreprises en difficultés. En effet, les entreprises en redressement judiciaire et qui bénéficient d’un plan de redressement ont à présent aussi le droit de participer à un marché public. Au cœur de la crise économique, l’enjeu n’est pas tant d’inciter à la performance que d’aider les entreprises en difficulté à se montrer résilientes.

Se différencier grâce à la RSE

Se tourner vers les marchés publics est-il alors seulement une stratégie de survie pour les entreprises en ces temps difficiles ? Non, il constitue aussi pour ces dernières un moteur d’innovation, de renouvellement et de modernisation. Les appels d’offres poussent à rivaliser de créativité et d’ingéniosité pour répondre aux souhaits du commanditaire.
L’enjeu est aujourd’hui de renvoyer une image éthique et responsable en adoptant certaines normes ou en affichant des labels. En effet, selon un sondage mené par un organe de certification britannique en 2016, les normes ISO aident les entreprises qui répondent à des appels d’offres à décrocher des contrats.

Les collectivités aussi sont encouragées à adopter une telle stratégie sociale et environnementale. Par exemple, le Centre Val de Loire est la première collectivité à obtenir le label « Relations fournisseurs et achats responsables, durables et équitables ». Cette distinction met en valeur les entreprises ou entités publiques françaises qui font preuve de relations durables et équilibrées avec leurs fournisseurs. La région Centre Val de Loire a en effet développé une stratégie d’achat centrée sur les fournisseurs locaux : 77% des achats de la région sont effectués auprès d’entreprises du territoire régional.

La RSE pousse donc les entreprises à adopter une démarche plus responsable. Mais elle est aussi pour celles-ci un moyen de se démarquer et de renvoyer l’image d’une entreprise moderne et innovante, consciente des enjeux actuels et futurs.

Conclusion : se positionner sur les marchés publics avec le plan de relance gouvernemental et européen, une opportunité à saisir

Les marchés publics ouvrent des opportunités aux entreprises minées par la crise sanitaire et économique et aident ces dernières à relancer leur activité. Mais, surtout, à travers eux, elles peuvent s’engager sur des voies véritablement innovantes. Elles se démarquent et s’inscrivent alors au cœur d’enjeux sociaux et environnementaux qui travaillent le monde actuel et annoncent les défis à venir.

Leave a Comment

Convenons d'un échange téléphonique

Chargement...